AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum réouvre ses portes ce lundi 5 mars 2012 avec un nouveau contexte qui vous fera frémir Very Happy Nous espérons qu'il vous plaira !
Votez pour les top sites !

Partagez|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité


Invité
MessageSujet: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 13:23




lena maria NAWELL
feat. Cher Lloyd



• With You, I'm Born Again : 16 Avril 1995
• She's Not There : Lima, Ohio.
• Young Girl : Seize ans
• Endless Love : Célibataire
• I've Gotta Be Me : Shining Voices
• Born This Way : Egocentrique ; Je ne m'en rend même pas compte. Je parle tout le temps de moi, et j'espère toujours que les gens parlent de moi lorsque je ne suis pas là (en bien, ou en mal, tant qu'on s'intéresse à ma petite personne). Je donne mon avis sur tout, « moi, je » est l'expression que j'utilise le plus souvent.



Just The Way You Are
Je suis une jeune fille très joyeuse, toujours en train de sourire, toujours de bonne humeur. Je suis un peu hyperactive sur les bords, j'ai toujours quelque chose à faire, je déborde d'énergie, ce qui énerve parfois. Si vous avez envie de m'assommer, ou si vous avez envie de décharger mes piles, c'est normal, ne vous inquiétez pas. Je pense être quelqu'un d'assez sympathique, bien qu'un peu énervante. Je suis très égocentrique, je parle tout le temps de moi. Vous me demandez si je vais bien, je vous répondrais que oui (je suis toujours en pleine forme), puis j'enchaînerai en vous racontant mon week end, et en vous montrant mes achats, je ne m'intéresserais pas à vous. Car oui, je suis très dépensière. J'adore la mode, j'aime avoir les dernières chaussures de chez Chanel, le dernier fond de teint fraichement sorti. Je ne m'arrête jamais. Je suis un peu prétentieuse, disons que je m'aime bien. Ça ne me dérange absolument pas de me regarder dans un miroir pendant trente minutes. Mais je ne me vante pas de ma beauté auprès des autres. Je suis très ambitieuse, j'ai des rêves pleins la tête. Mais je ne suis pas le même genre que Rachel Berry, je ne suis pas là à crier haut et fort que je deviendrai une super star. Je le garde pour moi, je travaille dur et j'espère, car après tout, l'espoir fait vivre. Je suis assez généreuse, j'adore faire plaisir. Invitez-moi à votre anniversaire, vous ne serez pas déçu !
Shout It Out Loud
J'ai une voix assez « street », on l'a déjà comparé à celle de Jessie J., ou de Nicki Minaj, ce qui est un énorme compliment. Ma voix n'est pas vraiment douce, elle est très puissante. J'adore rapper, et ma foi, je le fais plutôt bien. Je monte difficilement dans les aigus, j'ai une voix plutôt grave. Je chante très juste, et assez facilement. J'aime les chansons où le mot d'ordre est vitesse. Je n'aime pas particulièrement poser ma voix sur des chansons calmes, lentes. Il faut que ça bouge, que ça donne envie de danser.


Time Warp

« Lena, voudrais-tu te taire ? »

Je levai les yeux vers mon père qui me regardait en fronçant les sourcils. Je baissai la tête, montrant que j'étais désolée. Il détestait m'entendre chanter. Ce n'était pas que je chantais mal, non, au contraire, j'avais une très jolie voix pour une petite fille de huit ans. Il jugeait que le chant était une activité bruyante, inutile et énervante à souhait. J'évitais donc de pousser la chansonnette en sa compagnie, même si j'adorais ça, et que j'aurais pu passer ma journée à poser ma voix sur des mélodies, si mon père ne me l'interdisait pas. Il souhaitait me voir pratiquer une seule activité, la gymnastique. Et j'étais douée, vraiment douée. Je voyais le regard fier que mon père posait sur moi lors des entrainements, ou lorsque je gagnais la médaille de la première place lors d'un concours, et cela me poussait à m'entrainer toujours plus durement. Il n'était pas vraiment tendre avec moi. Lorsque je faiblissais, lorsque mon corps avait besoin d'une journée de repos, il me poussait toujours à dépasser les limites. Ma mère le regardait faire, jugeant surement qu'elle ne devait pas se mêler de cela, que la santé de sa fille n'était absolument pas en danger. J'avais huit ans, même si je me sentais affreusement fatiguée, je ne me rendais pas compte qu'il fallait que j'arrête de faire souffrir mon corps de cette manière. S'entraîner trois heures par jour était un rythme bien trop élevé. Mon père me répétait que, dans quelques années, je ferais une superbe capitaine des Cheerleaders. Cela me reboostait, j'oubliais la douleur, et enchaînais les pirouettes plus difficiles les unes que les autres.

C'est à l'âge de treize ans que mon corps n'en put plus. C'était même étonnant qu'il eut tenu jusque là. Mon père en demandait toujours plus. Je me rappelle très bien, les mauvais souvenirs restent toujours intactes dans mon esprit. C'était sur les barres asymétriques, il y avait une barre inférieure d'une hauteur convenable, une barre supérieure, que j'appelais la barre monstre. Elle me faisait très peur, je la redoutais beaucoup. Puis, une barre inférieure de la même hauteur que la première. Je montai sur la première barre, fit une pirouette, facile. Je jetai un regard effrayé à la barre monstre. J'avalai ma salive, respirai un bon coup et m'élançai. J'y arrivai mieux que ce que j'avais imaginé. J'entendis mon père m'applaudir, et un sourire confiant se dessina sur mes lèvres. Il ne restait plus que la petite barre. Niveau débutant. Je fis une petite pirouette, et presque sans regarder, je m'élançai vers la barre. Mes doigts glissèrent. Je n'y fus pas préparée. Je tombai très mal, et je sentis mon genou partir du côté opposé de mon pied. La douleur fut telle que je tombai dans les pommes. Blessure très grave, condamnée à arrêter la gymnastique. Je me souviens des seuls mots de mon père.

« Je t'avais dit de t'échauffer. »


Mon père m'en veut horriblement. Il ne m'a pas décroché un mot depuis cette histoire. Il espérait tellement de moi ... Il me voyait déjà championne. Avait-il été trop ambitieux ? Avait-il oublié que je n'étais pas une machine ? Je me suis jetée sur le travail, et suis devenue une brillante élève. Cette blessure a entraîné quelques bons évènements. J'ai pu me mettre à chanter comme bon me semblait. C'était comme si mon père m'avait complètement oublié, il oubliait de me dire de me taire. Je l'avais déçu. Mais je ne pouvais rien y faire. J'ai participé à mon premier concours de chant à quatorze ans, je suis arrivée troisième. J'arrivais encore à rendre fière ma mère. J'ai continué à travailler, j'ai enchaîné les concours organisés à Lima. Ah, Lima ... Je n'ai jamais quitté cette ville. Ma bonne vieille ville natale. Je n'ai qu'une ambition, la quitter. Je rêve de New York, de Los Angeles, ou même de Paris, de Londres. Je me suis inscrite dans cette chorale où l'ambiance y est si bonne, les Shining Vioces. Je m'améliore de jour en jour. J'essaye de combler l'absence de mon père en ayant toujours quelque chose à faire. Il est là pour ma mère, il n'a pas changé de comportement avec elle. Mais c'était comme si je n'étais plus sa fille, comme si j'étais invisible à ses yeux, comme un fantôme. Putain de genou ... Derrière un sourire souvent se cache une douleur. C'est mon cas.

Cette chorale, les New Directions du Lycée McKinley nous fait de l'ombre. Nous sommes décidés à l'anéantir.






This Is How We Do It



Je baissai la tête, en essayant de me concentrer. Je serrai fort mon micro dans ma main droite plus que moite. La musique allait bientôt débuter. J'avais chois « Whip my hair » de Willow Smith pour impressionner mes camarades de la chorale ainsi qu'Adrian, afin qu'il me confie d'avantage de solos. J'aimais cette chanson, car elle bougeait beaucoup et il y avait pas mal de passage rappé. Ce qui m'inquiétait plus, c'est que j'allais devoir danser. Je ne savais pas si mon genou allait résister. Même si les pas que je devais effectuer n'étais pas si compliqué que ceux que j'effectuais à l'époque de mes treize ans, j'étais inquiète. Mon genou était encore fragile, et il le sera surement jusqu'à la fin de mes jours. Je poussai un soupir.


Je frappai à la porte d'Adrian Mille, professeur d'histoire, et coach des Shinning Vioces, la chorale dont je faisais fièrement parti. Il fallait que je lui parle, à propos de la représentation que je devais faire pour mes camarades le vendredi qui venait. Je ne pouvais pas faire ce qu'il me demandait. Je lui avait dit que je rêvais de monter sur les scènes de New York et de proposer un vrai show, avec de la danse, du chant et du rap. Il m'avait donc dit de foncer, et de préparer un véritable spectacle en une chanson. J'avais accepté avec joie, sans me rendre compte que j'avais été inconsciente. Je n'avais pas traîné, et j'avais recruté deux danseurs et amis, élèves à Shawnee High School. Mais je m'étais rendu compte pendant nos petites répétitions qu'il était très durs pour moi de les suivre. J'avais donc l'intention d'annoncer à Monsieur Mille que mon show, ce sera pour plus tard ... ou pour jamais. Je l'entendis m'intimer d'entrer, ce que je fis.

« Bonjour Monsieur Mille, je voulais vous parler de l'exercice que vous m'avez donné à faire pour le Glee Club. »

Il acquiesça. Je l'avais apparemment dérangé, il avait un stylo rouge dans la main et était en train de corriger des copies d'Histoire. Il était rouge de colère, et devait surement être en train de s'arracher les cheveux avant mon arrivée.

« Vous vous attendiez à ce que je vous concocte un show digne de moi, grandiose. Mais malheureusement, ça ne va pas être possible. Vous savez, à cause de mon genou, je danse très difficilement ... »

Il leva les yeux vers moi, et soupira. Il ne me prenait pas au sérieux et pendait que j'étais juste trop feignante. Je le voyais dans ces yeux.

« Ecoute Lena, tu t'es engagée à nous faire un show à la Beyoncé, tu le fais, c'est tout. »

J'étais venu au mauvais moment, Monsieur Mille était très énervé, et n'avait pas l'air motivé pour m'écouter. Je n'insistai pas, j'avais conscience que cela ne servirait à rien. Je me levai, m'excusai de l'avoir dérangé et lui souhaitai une bonne journée. Dans ces moments là, il me rappelait mon père.



La lumière se braqua sur moi et mes deux danseurs. La musique débuta, je levai doucement mon bras, et la posai délicatement sur ma tête. Je fis un petit déhanchai du bassin, et me retournai afin de me trouver face à mes camarades. Un énorme sourire étirait mes lèvres. J'allais enfin pouvoir leur montrer de quoi j'étais vraiment capable. Je me mis à oublier complètement mon genou. Je n'avais qu'une envie, obtenir plus de solos. J'avais bien l'intention de faire passer à mes camarades un excellent moment, surtout que la voix de la petite Willow était quelque peu énervante, j'espérais donc rendre cette chanson agréable. Je pointai du doigt un garçon de la chorale avant de me rapprocher du bord de la scène et d'enchaîner quelques pas de danse en arrière.

« Hop up out the bed turn my swag on, Pay no attention to them haters cause we whip em off, And we ain't doing nothing wrong ... »

Je reculai, pris la main d'un danseur qui me fit tourner sur moi même. Tout se passait exactement comme je l'avais prévu. Je continuai à chanter sans fausses notes, tout en dansant. Je ne sentais pour l'instant pas de grande douleur au niveau de mon genou. Moi et les deux danseurs glissèrent au sol, firent un jeu de jambes où beaucoup se seraient emmêlés. Nous nous relevâmes, le plus gracieusement possible.

« I whip my hair back and forth, I whip my hair back and forth ... »

Je tenus un peu la note, alors que la musique se finissait. J'entendis mes camarades applaudir. Ouf, j'avais réussi.



Dernière édition par Lena M. Nawell le Mar 1 Nov - 9:58, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 13:24






WOHN News


Votre chaîne favorite a interviewé pour la toute première fois la personne qui a fait le buzz à Lima.


« Votre vie vous satisfait-elle ? Voudriez-vous la changer ? : Elle me satisfait parce que je fait ce que j'aime, je chante, je suis assez populaire dans mon lycée. Mais mon père, oh mon père ... Je serais prête à vous donner ma jolie voix pour qu'enfin, il me parle de nouveau.

« Aimez-vous et savez-vous chanter ? Le chant est-il quelque chose de fondamental dans votre vie ? : Oh oui, j'aime ça ! Bien sûr que je sais chanter, et je continues de m'améliorer chaque jour grâce à ma chorale.

« Quelle goût musicaux avez-vous ? Qui sont vos chanteurs/chanteuses favoris ? : Je préfère le R&B, ou le rock. J'ai un petit faible pour James Morrison, Lifehouse, Jessie J., Nicki Minaj, Usher, One Direction, Ron Pope.

« Vos relations avec votre famille ? Parlez-nous en. : Je m'entends très bien avec ma mère, je lui raconte tout, y compris mes histoires de coeur. Mon père, lui, ne me parle plus depuis que je ne suis plus apte à pratiquer la gymnastique.

« Comment voyez-vous votre avenir ? : Je me vois donner un concert explosif à New York, avec des danseurs, une mise en scène géniale ... Un véritable show.

« Qui sont les personnes qui vous ont le plus marqués, celles que vous n’oublierez jamais ? : Mon chat ? ^^ Repose en paix, Tigrou !

« Un dernier mot à dire à vos futurs fans ? : A bientôt sur les planches de New York !










Express Yourself

« Pseudo : Lucie
« Age : Seize ans
« Poste Vacant : [] Oui [X] Non
« Avatar : Cher Lloyd
« Fréquence de Connexion : Une fois par jour
« Comment trouvez-vous Light Up The World ? : Très beau !
« Suggestion ? : Aucune ;D







Dernière édition par Lena M. Nawell le Lun 31 Oct - 16:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 13:26

BIENVEnUUUUUUUUUUUUUUUUEEEEEE !!! (aaa)

C'est la danse des moutons, qui en traversant les ponts, se broutent les chignons et font les coooons (aaa)

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 13:27

Bienvenue miss ^^ Excuse mon cousin totalement cinglé *traine Mateo dehors*

Bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 13:29

Nan baleinou ! Je veux pas partiiiir

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 14:41

Bienvenue la NOUILLE ! Vive les nouilles quoi bon courage pour finir t'as fichounette Content de te voir ici !
Revenir en haut Aller en bas


Fabray ◮
I'm your Quinn
❉ Age du Personnage : 17 ans
❉ Popularité : 276
❉ Emploi/loisirs : Sing ♥
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 14:42

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 15:28

    Mercii !
    (t'as vu Mateonouille, je suis bien élevée (aa))
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Dim 30 Oct - 16:00

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Lun 31 Oct - 16:37

Merci ! Je pense que j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Lun 31 Oct - 16:49

J'aime (aa)

Citation :
« Lena se prépare pour sa performance devant les membres de son glee club. Elle est seule sur la scène de l'auditorium et doit danser. Malgré ses plaintes comme quoi si elle se trémoussait il y avait de forts risques que son genoux se remette à bouger, le directeur lui ordonna de faire ces pas de bases. »
Tu devras faire interpréter une chanson à ton personnage, c'est-à-dire la faire chanter et nous décrire ses mouvements. Tu pourras intégrer à ton test des paroles, mais elles ne compteront pas dans les vingt lignes demandées. Tu peux nous faire un flash back du moment où Adrian te dit ce que tu devras faire lors de ton numéro. Bonne chance.

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Lun 31 Oct - 18:00

Je te fais ça :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Mar 1 Nov - 9:59

Désolée pour le dp, mais j'ai terminé !
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Mar 1 Nov - 10:07

J'adore ton test (aa) ! Je te valide doonc mouton aec ! Tu peux désormais faire ta fiche de lien, topic, évolution du gleek ainsi que faire les demandes de basse, rang, logement, travail. A bientôt !

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Mar 1 Nov - 10:28

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: lena maria nawell • hate on me, hater. Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas

lena maria nawell • hate on me, hater.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light up the world :: Présentations-