AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum réouvre ses portes ce lundi 5 mars 2012 avec un nouveau contexte qui vous fera frémir Very Happy Nous espérons qu'il vous plaira !
Votez pour les top sites !

Partagez|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité


Invité
MessageSujet: I told ya I was trouble, you know that I'm no good # Lena & Callie Mer 2 Nov - 18:36

I told ya,
I was trouble

You know that I'm no good


Soutiens ton ami surtout quand il a tort;
quand il a raison, il n'a pas besoin de toi.


Je franchissais d'un pas très moyennement assuré l'entrée de ce que j'étais censée appeler "chez moi". Bon. Surtout que je n'étais pas seule, un type plutôt baraque me tenais fermement l'épaule gauche et montrait son insigne brillante de policier avec l'autre main. Je fixais le sol avec un air blasé presque souriant en constatant qu'il n'y avait personne. Les vieux avaient dû partir faire des courses. J'espérais que l'agent me laisse là sans leur dire. Parce que déjà, j'avais rien fait, et en plus, l'histoire était pas très clean. Ils m'accuseraient comme tout le monde, c'est toujours moi la coupable pour les gens. Je dois avoir une tête de bouc émissaire. Non vraiment, j'avais rien fait, consciemment. Enfin vous savez des fois on fait des choses sans s'en rendre compte, par habitude ou par pulsion, et puis quand on est comme moi ça n'aide pas. Eh bien, c'était ce qu'il s'était passé, je crois. Personne n'a voulu m'expliquer au poste, le gendarme pensait que je mentais pour m'attirer leurs faveurs.

En sortant du lycée, je ne voulais pas rentrer. Parce qu'en ce moment mes hôtes, les anciens comme je les appelais, étaient très énervants puisqu'ils s'intéressaient soudainement à mes études. Ils voulaient que je fasse mes devoirs, que je lise des livres, et que j'ai des A en dissertations. L'horreur quoi ! Ducoup il me suffisait de rentrer à 19h et ils étaient occupés à manger. Je passais donc mes après-midi à traîner vaguement dans la ville, avec des amis parfois, je rencontrais même des gens par pur hasard. Je m'étais posée dans un café cette fois-ci. Me demandez pas pourquoi j'avais eu envie d'un cappucino. Au bar, y avait un type assis à côté de moi et j'ai vu qu'il me regardait genre fixement. Et à un moment il a tendu un couteau vers moi et il parlait mais je n'y comprenais rien, et pas une personne du bar ne s'est levée pour m'aider. Mes mouvements sont rapidement devenus incontrôlés, rapides et fouillis et j'ai vite complètement perdu la raison. Enfin, à ce stade là j'avais déjà écrasé ma tasse de café sur sa tête presque chauve, et puis il criait parce qu'il avait des bouts de verre enfoncés dans le crâne. Je criais aussi mais je ne savais pas pourquoi, juste pour faire du bruit. La police s'en est vite mêlée, et les gens hurlaient et me tiraient en arrière parce que je voulais le frapper encore. Je leur disais qu'il avait voulu me tuer mais ils me croyaient pas parce qu'ils voyaient pas de couteau. Je l'ai déjà dis, personne ne me crois jamais.

Enfin voilà c'est comme ça que je me suis retrouvée dans la maison où je logeais, avec un policier qui me tenait, une convocation pour coups et blessures et un sacré mal de tête. J'avais beau lui dire de me laisser prendre mes médicaments il voulait pas me lâcher. Je me demandais si Lena était là. Oui, parce que j'ai une colocataire. Lena Nawell. On ne se connaît pas encore bien mais c'est une fille adorable, et puis elle aime la musique. En fait, on ne se voit pas souvent parce qu'elle est à l'autre lycée de Lima, celui de Shawnee. Il paraît que c'est mieux là-bas. Elle fait même partie de leur chorale, faut dire qu'elle chante très bien le peu de fois que je l'ai entendu. J'espère que Lena est là aujourd'hui parce que sinon l'agent va me repousser dans sa voiture puante pour me ramener au poste jusqu'à ce que les vieux ou mon tuteur légal, alias monsieur l'assistant social, vienne me chercher. Je me détachais de l'étreinte froide du policier et avançais dans le palier en l'appelant.

« Lena ! P*tain Lena ! »

Qu'est-ce-qu'elle faisait ? Je suis sûre qu'elle écoutait de la musique hyper fort et que ça la rendait sourde. Non, non, fallait qu'elle vienne là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: I told ya I was trouble, you know that I'm no good # Lena & Callie Dim 20 Nov - 8:04

    I'm a barbie girl, in a barbie world ... La musique criait dans mes oreilles, alors que, debout sur mon lit, je me dandinais au rythme de ce son dont je ne me lassais jamais. Ma chambre était plongée dans le noir, seul la lumière du dehors filtrait par mes volets à moitié fermés. J'avais remarqué que le voisin d'en face passait beaucoup de temps devant sa fenêtre. Je ne souhaitais pas vraiment qu'il me regarde danser de cette manière ... Pour vous dire la vérité, il avait un tête de criminel. Avec toutes les émissions angoissantes que je regardais tard dans la nuit, c'était la première chose à laquelle je pensais lorsque je voyais quelqu'un me regarder à travers sa fenêtre ; Ce ne serait pas un pervers, ou un truc du genre ? Enfin bref, j'avais à moitié fermé mes volets. Je sautai de mon lit, et feignit de jouer de la guitare, instrument qui me passionnait depuis l'âge de cinq ans. Je me réceptionnai sur la parquet de ma chambre, en sentit une vive douleur au niveau du genou m'assaillir. Preuve que je pouvais bel et bien dire adieu au cheerleading. Dans ces moments là, lorsque j'avais le cafard, seule la musique réussissait à me calmer. Puisque je ne pouvais plus me reposer sur l'épaule de mon père, je comptais sur le chant, et les mélodies pour m'apaiser. Je secouai la tête, comme pour chasser ces pensées de mon esprit.

    « I'm a barbie girl ... »

    J'étais repartie, lorsque j'entendis quelqu'un crier mon nom suivi d'une grossièreté. Je sursautai en enlevai mes écouteurs hurlants. Je m'approchai doucement du couloir, jetai un coup d'oeil à droite, à gauche, comme si j'allais traverser une route. Je me dirigeai vers la porte d'entrée de la maison. Ouverte, elle était ouverte. Lorsque je reconnus Callidora, je poussai un soupir de soulagement. Elle était la seule à pouvoir crier une grossièreté alors que tous les voisins étaient surement devant leur fenêtre, au spectacle. Car un policier l'accompagnait. Ma colocataire, bien que gentille et agréable, avait le chic pour se mettre dans des situations délicates. Mes écouteurs traînaient par terre, toujours accrochés à mon mp3. Je les fourrai brièvement dans ma poches et jetai un coup d'oeil discret mais insistant vers Callidora. Qu'avait-elle encore fait ?

    « Monsieur ... Monsieur l'agent. »

    Je ne savais même pas comment m'adresser à lui.

    « Euuh .. Mon amie est fragile, voyez-vous ? Et ... je crois qu'il est temps de ... rentrer, pour elle. Alors ... »

    Sans plus attendre, je pris Callidora par le bras, l'emmenai à l'intérieur de la maison et claquai la porte au nez du policier. Oh mon dieu. Allait-il nous envoyer toute les deux au poste ? Allais-je devoir payer une amande ? Allais-je devoir aller en prison accompagné de dangereux criminels ? Je ne fis pas part de mes ridicules angoisses à Callidora, je me contentai de ;

    « Tu m'expliques ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: I told ya I was trouble, you know that I'm no good # Lena & Callie Jeu 24 Nov - 17:37

Soutiens ton ami surtout quand il a tort;
quand il a raison, il n'a pas besoin de toi.

Lena était arrivée dans le salon, plutôt intriguée, tandis que l'agent m'avait repris par le bras et se faisait un plaisir de serrer plus fort. C'était pas trop tôt. Elle balbutia quelques mots en sa direction, hésitante. Je voulus riposter que je n'étais pas fragile mais je me retins. Déjà elle essayait de me sortir de là, c'était une bonne chose, valait mieux que je gâche pas tout encore une fois. Ma colocataire me tira par le bras pour m'emmener dans la pièce à côté, en profitant pour enfermer le policier dehors. Pas de chance, j'avais la convocation en main. Elle paraissait peu surprise de mon arrivée en fanfare, faut dire que ce n'était pas la première fois. Mais je n'avais jamais eu à aller en justice. Ils me ramenaient souvent parce qu'ils me retrouvaient toute seule, le regard vide, trop affable pour dire un mot ou bouger, ou alors en train de tourner en rond autour d'un arbre. Et ça j'essayais de ne pas en mettre Lena au courant parce que ce n'est pas top niveau dignité. Je ne voulais pas qu'elle ait peur de moi ou je ne sais quoi d'autre, et je voulais aussi éviter d'avoir à lui raconter ma vie ou qu'elle parle à tout le monde de ma maladie. Bon sang j'avais un de ces maux de têtes, c'était insupportable, ça faisait comme si j'entendais mon coeur battre dans mon cerveau et ça résonnait; on se serait cru dans un concert des Black Eyed Peas.

Boom boom pow. Elle m'adressa la question fatidique qui en fait n'en était pas une -c'était plus un ordre qu'autre chose. J'esquivais et me dirigeais vers un placard pour chercher ma boîte de cachets. Elle laisserait sûrement tomber en voyant que je ne coopérais pas. J'avalais tout rond une des pilules et reposais la boîte, puis la fixais les mains sur les hanches, sans ciller, souriant jusqu'à rire. « Bonjour, déjà. T'as passé une bonne journée ? » Décidément j'avais vraiment trop mal au crâne, mon engouement retomba vite et je glissais jusqu'au canapé dans une inspiration. Un magazine traînait et je le ramassais pour m'occuper les mains. Le programme télé, génial. Je faillis lancer à Lena une remarque dérisoire sur les audiences de America's Got Talent mais encore une fois j'oubliais l'idée. Éviter ses questions, d'accord, mais me foutre d'elle, c'était autre chose. Je balançais ma tête en arrière et fermais les yeux à cause de cette saleté de migraine.



HRP: C'est du caca boudin pourri, désolée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I told ya I was trouble, you know that I'm no good # Lena & Callie Aujourd'hui à 0:13

Revenir en haut Aller en bas

I told ya I was trouble, you know that I'm no good # Lena & Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light up the world :: Inachevés-