AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum réouvre ses portes ce lundi 5 mars 2012 avec un nouveau contexte qui vous fera frémir Very Happy Nous espérons qu'il vous plaira !
Votez pour les top sites !

Partagez|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité


Invité
MessageSujet: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mar 8 Nov - 20:32




Kimberley Chelsea STANFORD
feat. Kristen Bell



• With You, I'm Born Again : 17 Décembre 1994
• She's Not There : Lima !
• Young Girl : 17 ans
• Endless Love : Célibataire
• I've Gotta Be Me : Lycéens
• Piano Man : Lycéenne & Serveuse au KFC
• Born This Way : Mon plus gros défaut ? Ce serait pour moi ma sensibilité. Si je suis humiliée en public, ou si quelqu'un me fait du mal, il m'arrive très souvent de faire des crises d'angoisse, et que personne n'arrive à me calmer.



Just The Way You Are
Chelsea n'est pas vraiment le genre de fille à dire du mal sur le dos des autres et à faire de leurs vies un enfer. Au contraire, c'est plutôt elle la victime. Tout le monde sait à quel point elle est sensible et ils se servent de ça pour l'enfoncer encore plus, chaque jours. Tout le monde voient en elle une fillette pleurnicharde et naïve, alors qu'au fond d'elle, elle est bien plus que ça. Sociale, amicale, réconfortante, protectrice, Chelsea est quelqu'un à qui on peut faire confiance. Renfermée sur elle même, elle a du mal à faire confiance aux autres, et n'ose pas aborder certaines personnes plus "populaires" qu'elle. Sa mère, étant un peu trop protectrice avec sa fille, Chelsea n'est donc pas vraiment du genre à se battre, à se défendre avec des injures, n'ayant pas eu de modèle masculin, elle n'est donc pas faite pour ça. Malgré ceux qui lui font du mal au quotidien, elle garde tout le même le sourire, enfin, quand elle y arrive. Rancunière, elle ne pardonne pas très vite le mal qu'on lui a fait, et un jour, elle le sait, elle finira par se venger..
Shout It Out Loud
On compare souvent sa voix à celle d'Avril Lavigne, ce qui est pour elle quelque chose de fou. En effet, elle trouve qu'elle chante très mal, alors qu'autour d'elle on pense clairement le contraire. Elle peut monter dans les aigus, certes, mais n'arrive pas vraiment à tenir la note. En même temps, elle ne chante pas souvent. Rares sont les personnes qui ont eu la chance de l'entendre chanter, car, persuadée d'être une casserole, elle n'ose pas montrer ce qu'elle sait faire, ou alors, seulement à ceux en qui elle a entièrement confiance. Et encore, rien ne garantie qu'elle le fera...


Time Warp

« You say you feel so empty
That our house just ain't a home
And I'm always somewhere else
And you're always there alone
»

Elle soufflait et semblait souffrir. Des femmes lui disaient de pousser, mais elle n'y arrivait pas. Elle était seule... Seule durant cette épreuve. Elle fermait les yeux, donnait tout ce qu'elle avait pour enfin avoir dans ses bras la récompense après neufs mois d'attente. Bien que son fiancé était parti en apprenant la nouvelle, elle n'avait jamais voulu se séparer de son enfant. Soudain, alors qu'elle criait tout en poussant, des cris de nouveau-né vinrent se mêler aux siens. Elle posa sa tête sur l'oreiller, sentant les larmes couler. Sa fille était posée sur son cœur et elle criait pour montrer que ses poumons allaient parfaitement bien. Elle contemplait sa fille... Elle ne ressemblait pas beaucoup à son père, mis à part les yeux et peut-être le nez. Elle caressait sa main, la regardant droit dans les yeux en souriant. Premier contact physique avec sa fille.. Qu'elle prénomma Kimberley Chelsea Stanford.. Elle avait réussi, à la mettre au monde sans personne à ses côtés, mais elle savait que le plus dur restait à venir. Élever un enfant seul, n'était pas de tout repos, surtout dans un petit appartement médiocre et avec un salaire réduit. Mais elle allait réussir, elle le savait et surtout elle le devait. Elle ne pouvait pas abandonner maintenant, elle l'avait gardée, elle devait la rendre heureuse...


« Do you ever feel like a plastic bag
Drifting throught the wind
Wanting to start again
Do you ever feel, feel so paper thin
Like a house of cards
One blow from caving in
»

« Chelsea, ma grande, tu vas être en retard » ... La fillette n'était visiblement pas décidée à sortir de son lit pour aller à l'école. Étendue dans son lit comme une étoile de mer, elle était encore paisiblement endormie. Du moins, c'est ce qu'elle voulait faire croire. Même si elle était douée, elle n'aimait pas l'école. Elle venait d'avoir six ans, et aucunes de ses " amies " n'avaient daigné lui souhaiter un joyeux anniversaire. Encore toute triste, elle savait qu'elle allait se retrouver seule aujourd'hui, car elle ne souhaitait pas se laisser faire. Sa mère arriva près d'elle, pour commencer à la porter tout en la chatouillant, pour qu'elle se lève enfin. Chelsea se mit à rire avant de supplier sa mère d'arrêter. Contrainte de se lever, elle soupira un bon coup en se dirigeant vers la cuisine. La maison avait beaucoup changée en six ans. Les murs étaient peints, il y avait de beaux meubles dans chaque pièces. La vie était devenue plus belle, surtout avec l'aide qu'avaient donnés les amis de Monica, la mère de Chelsea. Assise sur une chaise, la petite dévorait son petit déjeuner. Soudain, sans s'y attendre, son chien vint quémander de la nourriture, en posant ses deux pattes avant sur la jambe de Chelsea. C'était un petit bichon maltais, de six ans. Le même âge qu'elle. Sa mère l'avait eu quelques jours avant la naissance de Chelsea. Elle n'avait pas pu résister à cette petit bouille. Elle fit semblant de repousser le chien devant sa mère, mais quand celle-ci eut tourné le dos, elle s'empressa de passer un bout de son pain à sa chienne, qui, satisfaite, s'en alla tout droit dans son panier, croquant vivement dans la nourriture. L'air de rien, elle termina tranquillement son petit déjeuner. Quelques minutes plus tard, après s'être lavée et correctement préparée, elle était devant la grille de l'école. Celles qui se disaient être ses amies, jouaient un peu plus loin ensembles, alors qu'elle, elle était collée à sa mère, guettant l'ouverture de ces grandes grilles vertes. Quand elle furent ouvertes, elle s'empressa d'aller se ranger devant sa maitresse, jouant alors les petites filles sages pour masquer son angoisse et sa solitude. En classe, elle était à la même table que ces petites pestes, et devait supporter les moqueries incessantes faites sur sa personne. On se moquait de son nez, de ses cheveux, de son corps, et même du fait qu'elle n'avait pas de père. Sous l'effet de la rage, elle sauta sur la fille qui avait parlé de son père, et la mordait violemment sur le bras. Elle lui tirait les cheveux, elle lui donnait plusieurs coups sur le visage. On les séparas très vite, et Chelsea fut emmenée dans une pièce, en attendant sa mère. Quand celle-ci arriva, la fillette ne put s'empêcher de pleurer et de lui raconter ce qu'on lui avait fait. Sa mère la portait, et s'énervait aussi. Pour elle, il était impardonnable qu'on puisse lui dire une chose pareille, qu'on puisse lui dire que son père ne l'aimait pas et qu'il était partit car il n'en voulait pas et qu'elle devait normalement ne jamais être venue au monde. Depuis ce jour là, même si Chelsea avait réussi à se défendre par elle même, elle était devenue bien plus sensible qu'avant.


« Highway run into the midnight sun
Wheels go round and round
You’re on my mind
»

Elle frappa violemment son réveil. Les larmes avaient séchées sur ses joues. La veille, elle avait perdu son chien. Le seul être qui la comprenait vraiment, qui la réconfortait comme personne. D'un côté, elle maudissait la vie et de l'autre, elle se disait qu'au moins maintenant il n'allait plus souffrir à cause de cette maladie. Sortant lentement de son lit, elle hésitait à aller au lycée. Elle se demandait si sa mère allait l'autoriser à ne pas y aller... Souvent , elle refusait, pour qu'elle se change un peu les idées, qu'elle ne reste pas dans son lit à sangloter en pensant sans arrêt à ça. Elle se dirigeait lentement vers la cuisine, où sa mère se trouvait, complètement désorientée. Elle tenait dans sa main la gamelle du chien, remplie de croquettes. Elle lui expliqua qu'elle venait de la remplir, en pensant que le chien allait venir, mais rien, personne ne venait. C'est alors qu'elle se redressa, devant Chelsea qui sanglotait une nouvelle fois. Elle lui proposa quelque chose : reprendre un chien. Même si il n'allait pas remplacer l'autre, elle ne voyait pas sa vie sans un chien. Chelsea, approuva, avec beaucoup de mal. Elle lui demanda alors, si elle pouvait rester ici, ne serait-ce qu'une journée, pour se remettre un peu de cette perte. Sa mère, pour un coup, accepta. Chelsea attrapa la gamelle du chien en la posant sur la table, avant de prendre sa mère dans les bras. Celle-ci se mit à pleurer, mais Chelsea elle, non. Elle devait se montrer forte, même si elle savait que sa sensibilité allait reprendre le dessus. Desserrant lentement son étreinte, elle s'en alla dans sa chambre, pour se remettre sous les couvertures. Elle ferma les yeux, essayant de se rendormir. Mais c'était bien trop dur...



« Last Friday night
Yeah I think we broke the law
Always say we're gonna stop
Oh-whoa-oh
This Friday night
Do it all again
»

17 ans... C'est un âge où les jeunes font des folies. Où ils sortent en boite de nuit, où ils ont leur premier rapport intime. Il y en a même, qui ont déjà des enfants. Mais il y en a, qui, malheureusement ne peuvent pas se permettre cela. Soit ils n'ont pas les moyens, soit ils ne sont pas les bienvenus dans ce genre de chose. C'est le cas de Chelsea. Elle qui pensait que tout ses problèmes se termineraient au lycée, tout s'envola en un rien de temps.. Alors qu'elle se baladait dans les couloirs, elle se fit " attaquer " par une bande de filles à coup de slushies de toute les couleurs. La mixture dans ses yeux était insupportable, ils brulaient et elle se fit emporter par une crise d'angoisse en quelques secondes. Elle tremblait, elle avait du mal à respirer et elle pleurait, en plein milieu du couloir. Plusieurs professeurs étaient venus , pour essayer de la calmer, dont Mlle Pillsbury, mais sans succès, il n'y avait que sa mère qui avait réussi à la calmer. Elle avait pensé changer de lycée, mais McKinley était juste à côté de chez elle, et elle avait ses petites habitudes là-bas, ainsi que, miraculeusement, des ami(e)s sincères. Du moins, c'est ce qu'elle espérait . Elle avait donc écarté la possibilité de changer de lycée, et avait pensé également parler aux professeurs ou à la conseillère, des problèmes. Mais pour elle, ça n'allait faire qu'empirer les choses, voir les laisser au même stade. Et elle ne voulait pas frapper, car elle ne supportait pas cela. Mais elle savait qu'un jour, elle allait craquer, qu'elle allait recommencer...







This Is How We Do It

« Stop callin’, stop callin’
I don’t wanna think anymore
I left my head and my heart on the dance floor
Stop callin’, stop callin’
I don’t wanna talk anymore
I left my head and my heart on the dance floor
»

Je resserrais d'un coup sec ma queue de cheval en soupirant. Depuis plus d'une heure, je voyais plusieurs personnes prendre leur pause, alors que moi, j'étais obligée de rester une fois de plus derrière les caisses. Quand j'étais petite, ou du moins, quand je ne travaillais pas encore, je disais à ma mère qu'elle exagérais en disant que c'était dur de travailler, qu'elle était fatiguée. Mais maintenant, je ne pouvais plus lui dire ça, je la comprenais. Je pensais à tout ces jeunes qui étaient confortablement installés devant leur console, dans leur lit, ou même qui étaient partis dehors, pendant que moi je travaillais pour gagner de l'argent, et pour aider au maximum ma mère. Essuyant la sueur sur mon front avec la paume de ma main, due à la température des cuisines juste derrière, je fixais la salle. Soudain, sans m'y attendre, je sentis une main se poser sur mon épaule. Tournant la tête, j’apercevais Jane. C'était une collègue de travail, de mon âge et je l'aimais bien. Elle était gentille, et elle avait toujours ce léger sourire aux lèvres. Amicalement, elle m'annonça que j'avais moi aussi le droit à ma pause - et j'approuvais totalement - et qu'elle allait prendre le relais. Soufflant tout en souriant, je la remerciais alors, avant de prendre la direction de la porte de derrière, donnant sur l'arrière du KFC. En sortant, il y avait une femme un peu plus âgée que moi, qui finissait de consumer sa cigarette. Personnellement, je n'avais jamais fumé, et je ne voulais pas. Ma mère m'avait raconté que ma grand-mère était une grande fumeuse, depuis l'âge de 14 ans et qu'elle était morte d'un cancer des poumons, il y a environs 20 ans, quand ma mère avait tout juste 20 ans. Donc, elle et moi même, n'avaient jamais voulues fumer, pour ne pas finir comme elle, à mourir en souffrant, à se décomposer peu à peu de l'intérieur. La femme avait moi venait de finir sa pose, alors je me retrouvais seule dehors. Me posant sur le banc juste à côté, je regardais le ciel bleu, tout en posant mes mains sur mes bras. Il faisait frais, et la tenue obligatoire des caissières au KFC, avait des manches courtes. Il était environs trois heures de l'après-midi, et je finissais aux alentours de dix-neufs heures. Ma mère elle, finissait bien plus tard, alors j'allais devoir me faire à manger moi même, et surement que je n'allais pas la voir de la soirée , à moins que je ne tienne le coup, jusque minuit. Je profitais enfin de cet instant de « liberté » et je sentais l'air frais avec un réel plaisir. A l'intérieur, on ne sentait que l'odeur des différents aliments qui étaient réchauffés et il faisait assez chaud. Soudain, alors que je pensais être enfin tranquille pendant ma pause, j'entendis des rires et des claquements de talons sur le béton. Cherchant du regard d'où provenait ce bruit, je fus stoppée net. La bouche ouverte et les yeux à moitiés écarquillés, je regardais le groupe de filles qui m'avaient lâchement balancé pour la première fois de ma vie des slushies dans la tête. L'humiliation de ce jour revenait en moi, j'avais des frissons. Je les regardaient, elles rigolaient, elles se moquaient de moi comme elles le faisaient depuis longtemps. Elles venaient vers moi, bien décidées à m'humilier une nouvelle fois et je sentais les blagues sur mon travail et sur mon odeur d'oignons grillés arrivées. L'une d'elles posa son coude son mon épaule, et mâchait son chewing-gum au creux de mon oreille. Elle rigolait en même temps, ses « esclaves » attendaient qu'elle leurs disent de faire quelque chose. Le chef du groupe - celle qui était appuyée sur mon épaule - commença à balancer ma tête de gauche à droite en m'insultant de pauvre. Soudain, elles formèrent un cercle autour de moi, et me regardaient comme-ci j'étais d'une race inférieure à la leur. Soudain, elles commencèrent à se moquer de ma mère. Je ne pouvais, et ne devait pas passer à côté de ça, alors dans un moment de folie, je commençais à me jeter sur le chef, les autres autour lancèrent un cri de stupéfaction. Je me revoyais en primaire, quand j'avais attaqué cette fille. Sauf qu'aujourd'hui, je ne mordais plus, j'attaquais à coups de poings et de pieds. J'entendis la porte s'ouvrir et quelqu'un vint me séparer de l'autre. Je reconnus Jane, à sa voix, qui m'implorait de me calmer. La fille était en sang, moi j'étais décoiffée, et mes mains étaient tachées. Essoufflée, je résistais pour ne pas faire de crise. Je regardais la fille dans les yeux, ainsi que toutes les autres, et je leurs criait de dégager si elles ne voulaient pas que je recommence. J'avais mal au ventre, et j'avais envie de pleurer. Je ne voulais pas recommencer à me battre, pourtant c'est ce que je venais de faire. Je me disais que j'étais obligée, mais je ne pouvais pas retourner travailler avec mes mains ensanglantées. Jane posa ses mains sur mes joues, en me regardant dans les yeux. Je paniquais, et les autres étaient parties, surement pour aller en urgence à l'hôpital réparer le nez de cette.... Jane proposa de m'aider : elle allait me conduire vite fait aux toilettes, sans que personne ne nous voient, pour que je puisse me laver les mains et me recoiffer l'air de rien. Elle passa la porte en première, pour s'assurer que personne ne regardait. Elle me donna le feu vert pour passer, et je me mis à me dépêcher pour aller aux toilettes le plus vite possible. Passant la porte, je me dépêchais de nettoyer mes mains et un peu mon visage, notamment ma lève qui était un peu ouverte. Jane arriva, et en profita pour refaire mes cheveux, en me regardant, désolée. Elle me demanda si tout allait bien, et j'affirmais que oui, même si au fond de moi, rien n'allait. Je préférais ne pas étaler ma vie, surtout avec ce qui venait de se passer, je ne savais même pas si j'allais avoir le courage de tout dire. Après avoir finie de me nettoyer, et de me recoiffer pour que j'ai l'air de n'avoir rien fait, je me tourna en direction de Jane, et la pris dans mes bras.

CHELSEA ▬ « Merci à toi, Jane ... »



Dernière édition par K. Chelsea Stanford le Jeu 10 Nov - 16:06, édité 49 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mar 8 Nov - 20:32






WOHN News


Votre chaîne favorite a interviewé pour la toute première fois la personne qui a fait le buzz à Lima.


« Votre vie vous satisfait-elle ? Voudriez-vous la changer ? : Franchement, difficile à dire. D'un côté, je suis satisfaite de ce que je suis, d'où j'habite et de ceux qui m'entoure. D'un autre côté, j'aimerais que les choses ne soient pas aussi difficiles, que je sois populaire pour ne plus avoir vraiment de soucis.

« Aimez-vous et savez-vous chanter ? Le chant est-il quelque chose de fondamental dans votre vie ? : J'aime beaucoup chanter. Après si je sais chanter, je ne sais pas du tout. Demandez aux rares personnes qui m'entendent chanter, je suis sûre qu'ils vont diront que je ne sais pas chanter. Après, le chant n'est pas quelque chose de très important dans ma vie, je chante seulement quand je travaille, ou quand je prend une douche.

« Quelle goût musicaux avez-vous ? Qui sont vos chanteurs/chanteuses favoris ? : Je ne suis pas très difficile. J'écoute de tout, bien que le rap soit pour moi quelque chose de très nul et surtout ne me faites pas écouter du Justin Bieber. Après, chacun ses goûts. Je n'ai pas vraiment de chanteurs ou de chanteuses favoris.

« Vos relations avec votre famille ? Parlez-nous en. : Je n'ai pas connu mon père. Je ne sais même pas à quoi il ressemble, vu qu'il a quitté ma mère quand celle-ci est tombée enceinte de moi. Je ne veux pas le rencontrer car pour moi ce qu'il a fait est impardonnable. Sinon, je m'entends parfaitement bien avec ma mère. Elle a toujours été là pour moi, même sans quelqu'un pour l'aider.

« Comment voyez-vous votre avenir ? : Comme tout le monde, enfin presque ! Je me vois faire un beau métier, et je me vois mariée, enceinte. Enfin, la vie que tout le monde veux avoir plus tard non ?

« Qui sont les personnes qui vous ont le plus marqués, celles que vous n’oublierez jamais ? : Oula.. J'avais un correspondant quand j'étais petite. Et j'en était tombée amoureuse. C'est d'ailleurs le premier ami que j'ai eu. Après, ma mère, je ne l'oublierais jamais. C'est quand même celle qui m'a porté neufs moi en elle, et qui m'a mis au monde. Après.. Même si ce n'est pas un humain, ma chienne. Ma toute première. C'était un petit bichon qui est mort vers ses 15 ans. Il y a deux ans, vu que ma mère l'a eu peu avant ma naissance.

« Un dernier mot à dire à vos futurs fans ? : Mes futurs fans? Wouah, si on m'avait dit qu'un jour j'en aurais, j'aurais rigolé. Eh bien, je leurs fait un gros bisous ? Ça marche ? corama










Express Yourself

« Pseudo : Un pseudo ? Pff.. Appelez moi comme vous voulez !
« Age : 14 ans.
« Poste Vacant : [X] Non
« Avatar : Kristen Bell
« Fréquence de Connexion : 5/7 environs, dans la semaine. ( voir un peu moins )
« Comment trouvez-vous Light Up The World ? : Je le trouve moche, horrible ! Nul ! Vous avez l'air tous méchants ! Et c'est pour ça que je suis venue ! *PAF*
« Suggestion ? : Pitié, moins de couleurs un peu roses T-T






Dernière édition par K. Chelsea Stanford le Mar 8 Nov - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mar 8 Nov - 20:35

AAAH COMMENT J'AIME TA CELEBRITE ! (aa) Bienvenue chelse(aa) mdr Si tu as des questions tu sais où je suis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mar 8 Nov - 20:48

    Fl(aaaa)n(aaa)g(aaaa)n *PAF* AAA comment je t'aime (a) okmagueule
    Oui t'es sur la chatbox ←
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mar 8 Nov - 20:49

Mdr ! je vais vouloir de ces liens (aa)

Alarecherchedelanouvellestar //zbaff//
Revenir en haut Aller en bas


Fabray ◮
I'm your Quinn
❉ Age du Personnage : 17 ans
❉ Popularité : 276
❉ Emploi/loisirs : Sing ♥
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 10:04

BEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEELL
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 11:34

Mon dieu ! BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 11:41

Meeeeeeeerrrccccccccciiii ronde
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 12:30

HAN ! Excellent choix d'avatar !
Bienvenue, bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 12:47

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 14:32

Bienvenue chez les fous yahaa
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 18:20

Mercci
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Mer 9 Nov - 20:45

Et si tes crises se passaient au travail hein ? Tu ferais quoi (aa)

Citation :
« Chelsea était derrière les caisse. Elle prenait une commande comme elle avait l'habitude de faire. Elle s'était aperçu, que beaucoup de gens prenaient les mêmes choses. Lorsqu'elle eut fini avec ses clients, une collègue, Jane, lui tapota sur l'épaule lui disant qu'elle aussi avait droit à sa pause et qu'elle allait prendre le relais. Ce fut avec un sourire que la jeune blonde sortit de l'établissement afin de prendre l'air. Là, sur un banc, elle aperçut les mêmes filles qui lui avaient lancé ces horribles boissons à la figure. Elles la regardèrent et vinrent se positionner en cercle autour d'elle et se moquer à propos de toutes sortes de choses que, normalement, elles ne devraient pas savoir. Jane arrive et se mêle de l'affaire. »
Alors voilà Very Happy Les dialogues sont bien entendu autorisés ! Tu peux les insulter, te battre avec ou ne rien faire, à toi de choisir. Tout d'abord, que ressens-tu par rapport à Jane avant la "dispute" et après. Pour les autres, ont est tous d'accord que tu les détestes, mais à quel point ?

Je ne t'ai pas donner beaucoup d'indications sur comment rédiger ton test. Désolé. Mais je te dis bonne chance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Ven 11 Nov - 11:11

T'en fait pas, tu m'as donné assez d'indications pour le faire ^^ En tout cas il est fini (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre Ven 11 Nov - 11:22

Je te valide (aa)

Tu peux faire tes demandes et tes fiches (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chelsea Ϟ alarechercheduntitre

Revenir en haut Aller en bas

Chelsea Ϟ alarechercheduntitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light up the world :: Présentations-