AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum réouvre ses portes ce lundi 5 mars 2012 avec un nouveau contexte qui vous fera frémir Very Happy Nous espérons qu'il vous plaira !
Votez pour les top sites !

Partagez|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité


Invité
MessageSujet: Blaine ♪ Raise your glass Mer 28 Sep - 16:04




Blaine ANDERSON
feat. DarrenPerfectCriss ♥



• With You, I'm Born Again : 19 février 1994
• She's Not There : Ecosse
• Young Girl : 17 ans
• Endless Love : Désespérement amoureux, en couple ♥
• I've Gotta Be Me : New direction
• Piano Man : Lycéen
• Born This Way : Blaine est gay mais ne considère pas cela comme un défaut. Non, ce qui est le complexe, c'est qu'il ressemble à un hobbit...



Just The Way You Are
S’il fallait décrire Blaine en un seul adjectif, le premier mot qui pourrait vous venir à l’esprit est exceptionnel. Oui, Blaine Anderson est un garçon exceptionnel. Je vous l’accorde, dis comme ça, on pourrait penser à un slogan pour une mauvaise pub et vous n’auriez pas tout. Néanmoins, la vérité est là, Blaine est un garçon qui mérite d’être connu.
Quand vous le rencontrez, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous dire : « Mais est-ce qu’il existe quelque chose que ce type n’a pas ? » Et au fond vous n’avez pas tord parce qu’à vue d’œil, Blaine semble avoir tout ce qu’il faut pour être heureux. Il est ce genre de personnes qu’on peut parfois trouver agaçante qui a tout sans lever le petit doigt. C’est vrai que dès qu’on voit le jeune homme, on a qu’une envie : être son envie. Joyeux, souriant, aimable, gentil, naturel, il est ce type qui est obligatoirement populaire parce qu’il ne se prend pas la tête, parce qu’il est toujours ouvert, parce qu’il ne vous jugera pas et sera toujours indulgent. C’est sans doute le meilleur ami dont on puisse rêver.
Certains vont jusqu’à la jalouser parce qu’ils trouvent cela injuste, parce qu’ils voudraient être comme lui mais ne le seront jamais. Au final, ils iront jusqu’à être méchants et laisseront échapper des remarques sur l’homosexualité de Blaine. Parce que bien sûr, il y a forcément un hic. Blaine est gay. Pas que ce soit un défaut, bien au contraire mais beaucoup de personnes ne connaissent pas le mot tolérance et le jeune homme en souffre. S’il ne le montre pas, Blaine est quelqu’un de fragile. A vue d’œil, c’est évident que ce n’est pas la première chose qui frappe mais les apparences sont parfois trompeuses. Blaine n’est pas un roc, il a ses peurs, ses douleurs, ses craintes, ses souffrances. Derrières ses pirouettes et ses sauts sur scène, il reste quelqu’un de parfois un peu timide qui ne va pas gêner. Il veut être accepté par-dessus tout et se fondre dans la masse, être normal. Bien sûr, l’idée qu’il ne soit pas normal parce qu’il aime les hommes le révulse. Il sait que rien ne cloche chez lui, qu’aimer les hommes n’a rien de malsain. Mais quand il croise son père ou que parfois ils croisent des regards dégoûtés, il a comme un poids, une chape de plomb dans la poitrine et il déteste cela. Il ne veut pas être faible, il ne veut pas avoir peur, pourtant parfois c’est plus fort que lui.
Malgré qu’il soit junior, Blaine est déjà presque aussi mature qu’un senior. Peut-être parce qu’il sait à quoi ressemble le monde, qu’il a regardé droit dans les yeux la misère humaine. Leur mépris, leur incapacité à s’ouvrir, tout ça il connaît et il sait qu’il ne pourra rien y changer. Alors, il vit sa vie sans faire trop de vagues, il se range en ligne comme tout le monde et fait comme si de rien était. Il est bon conseil. Avisé, il sait ce qu’il doit faire, il prend toujours (ou presque toujours les bonnes décisions).
Pour finir, Blaine étant un artiste, il a sa petite part d’orgueil, de besoin de reconnaissance. Néanmoins, jamais il n’ira écraser un ami pour être le premier. Il adore être sous les projecteurs mais pas s’il faut pour cela perdre un être qui lui est cher. Il est avant tout généreux plus qu’orgueilleux.
En résumé, Blaine est un garçon sympathique, ouvert, naturel, joyeux, charismatique, généreux, attentif, effrayé, mature, réfléchi et légèrement orgueilleux.
Shout It Out Loud
La voix de Blaine. Que dire sur elle mis à part qu’elle sera sans doute dans quelques années une des vedettes de Broadway ? Chaude, profonde, parfois grave, parfois aigue, elle peut chanter du West Side Story comme du Katy Perry. Blaine la travaille jour après jour, fait tout pour qu'elle devienne encore meilleure qu'elle ne l'est déjà. Elle est vraiment agréable à écouter, elle est comme le miroir de la bonne humeur et de la joie de vivre de Blaine. Elle l'accompagne quand il danse, elle nous fait vivre une histoire. Elle n'a certes pas de qualité qui la distingue, elle ne pourrait pas attendre les notes les plus aiguës ni les notes les plus graves mais elle a cette tonalité, cette chaleur qui vous donne le sourire. Plus qu'une voix, plus qu'un instrument de chant, elle est belle tout simplement.


Time Warp

Blaine est né le 19 février 1994 en Ecosse. Inutile de dire que ce jour là, il pleuvait, il faisait froid mais ce petit être qui faisait tout juste trois kilos et qui avait déjà une touffe de cheveux noirs sur sa tête semblait être le plus beau rayon de soleil du monde. Fils unique, il a illuminé le visage de ses parents. Ils ne voulaient qu’un enfant, tous les deux souhaitaient un garçon et voilà que leur vœu était exhaussé. Ce petit bébé, c’était leur perfection. Bien sûr, en 17 ans de vie, comme chaque enfant et adolescent, il eut le temps de décevoir ses parents et de leur faire perdre leurs cheveux prématurément. Mais nous n'en sommes pas encore là. Nous sommes à ce moment précis où Blaine vient de naître. C'est un bébé comme un autre, il n'a rien d'exceptionnel mais pour ses parents, c'est la plus belle chose du monde. Il eut à peine le temps de poser ses pieds de bébé sur la pelouse écossaise qu'il se retrouvait déjà dans l'Ohio à faire du vélo. Blaine s'est toujours considéré comme étant américain bien qu'il soit né sur le territoire écossais. Il oublierait presque qu'il est né si sa mère n'avait pas ce petit accent quand elle parle qui fait tout son charme. L'enfance de Blaine a été tranquille, chérie, heureuse. Blaine n'était pas un enfant difficile, peut-être parfois un peu trop actif, mais avant tout obéissant, aimant sa maman et son papa plus que tout. Etait-ce parce qu'avec eux, il avait le dernier VTT dernier cri ou parce qu'il était plus gâté que les autres enfants ? Non, juste parce que c'était ses parents et qu'il les aimait. Contrairement aux enfants qui viennent de familles riches, Blaine n'avait pas la grosse tête, n'était pas capricieux. Il avait cette étonnante maturité pour un enfant de cinq six ans qui montrait qu'il comprenait vite les choses. Et il ne cherchait pas à sortir du lot, il vivait juste sa vie comme il se le devait à son âge. Un an ou deux ans auparavant, on l'avait filmé à un mariage à chanter (ou du moins chantonner les paroles qu'il connaissait) et à danser sur Wonderwall d'Oasis et la vidéo avait fini sur internet. Elle avait eu beaucoup de succès et le petit garçon s'était découvert une passion pour le chant. On l'avait encouragé dans cette direction. Il était clairement doué et cela aurait été ridicule de brimer son talent. Il interpréta toute sorte de rôle, Robin des Bois, le Petit Poucet, le Prince Charmant et tant d'autres. Il revisita Perrault et Andersen avec un plaisir sans fin. Il chantait dès qu'il pouvait et remplissait sa grande maison par les mélodies des dernières chansons à la monde. Oui, l'enfance de Blaine fut très prospère. Parents aimants, beaucoup d'amis, une passion qu'il pouvait exprimer librement. Tout allait merveilleusement bien pour lui.

Néanmoins, si vous n'avez pas encore remarqué, la vie n'est jamais parfaite pour personne et elle finit par vous tester. Blaine aussi y a eu le droit, quand il est arrivé dans l'adolescence. Tous ceux qui sont passés par cette période savent que c'est sans doute une des pires de toute l'existence. Le mal être devient votre compagnon de route et vous finissez toujours par vous trouvez trop maigre, trop gros, trop boutonneux, pas assez joli. Ajouter à cela l'éveil de vos hormones qui vous étonnent, vous gênent et qui vous pousse parfois à faire des choses que vous jugerez plus tard comme étant oh combien stupide. Bref, cette période est sans doute la pire de votre vie. Pour Blaine elle n'est pas encore terminée mais ses débuts ont été catastrophiques. Il n'est pas passé par cette idée d'être trop moche ou trop gros ou autre, peut-être que sa petite taille le complexait et qu'il s'étalait du gel dans les cheveux pour qu'ils arrêtent de boucler sans quoi il avait l'impression d'être un hobbit mais il arrivait à vivre avec ça. Ce n'était que des gênes qu'il pouvait occulter sans trop de problèmes. Tout a basculé dans l'année de ses treize à quatorze ans. Alors que tous ses copains s'intéressaient aux filles et que les filles s'intéressaient à lui. Il était le garçon qui plaisait parce qu'il était mignon, parce qu'il était drôle, populaire, etc. Les propositions se multipliaient mais il les refusait. Il ne se sentait pas prêt, pas attiré par une de ses filles avec trop de maquillage. Le truc était que malheureusement, ne pas se conformer avec la société ne plait généralement pas. Et on commença à le taquiner et les boutades sur sa sexualité arrivèrent. Ce n'était que des blagues mais elles le touchaient. Parce que Blaine se posait des questions. S'il n'était pas attiré par des filles, était-ce parce qu'il aimait des garçons ? Il retourna le problème dans tous les sens, essaya même de sortir avec une de ses "créatures", expérience qui se termina en désastre. Il fit même des choses qui ne le rendirent pas particulièrement fier (aller consulter des sites X pour comparer l'acte entre un homme et une femme et puis deux hommes). Et si au début il essaya de le nier, il dut finalement admettre qu'il était bel et bien attiré par des hommes. Il eut une période vraiment difficile où il se renferma sur lui-même, où il essaya de faire comme si ce qu'il vivait n'existait pas. Ses parents s'inquiétèrent pour lui. Il finit par arriver chez un psy. Au début, il refusa de se confier à quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Et puis alors qu'il n'en pouvait plus, être déprimé étant en opposition avec sa nature, il craqua et raconta tout à la personne qui était payée pour l'écouter. Heureusement pour lui, cette personne fut très compréhensive, ouverte, elle ne le jugea pas et l'aida à accepter sa condition. Ce n'était pas une tare d'être gay, il n'était pas bizarre ni différent. Il était juste lui. Après ça, Blaine commença à redevenir comme avant, joyeux, joueur. Il finit même par avoir deux ou trois petites expériences. Rien de sérieux, juste des baisers échangés et quelques caresses.

Néanmoins, garder le secret finit par lui peser dessus. Il fit alors tout naturellement son coming-out. Le jeune homme le regretta pendant très longtemps. Ses parents, ses amis, personne de son entourage ne l'accepta. Il se retrouva presque seul, à subir les moqueries, les tentatives désespérées de sa mère qui lui présentait toutes les filles de son âge qu'elle connaissait, celles de son père qui étaient parfois plus blessantes. Ce fut encore une autre période dure pour Blaine qui aujourd'hui encore a laissé ses marques. C'est une période qui n'est même pas résolue parfois... La méchanceté des gens est quelque chose de terrible. Ils ont peur, ils ne comprennent pas, alors ils ont besoin d'être méchants pour montrer que jamais ça ne leur arriverait. Des types de l'équipe de foot le firent à Blaine. Il était allé à un bal de promo avec un ami gay, ils n'étaient pas ensemble, ils voulaient juste être accompagnés. Et ils s'étaient fait tabassés. Cette soirée là avait été tellement dure pour Blaine. Il avait pleuré, pleuré toute la nuit et raté une semaine de cours. Pas parce qu'il avait mal mais parce que ça faisait mal d'être rejeté alors qu'il ne faisait rien de mal. Où était le mal ? Il aimait juste les hommes, était-ce un crime ? Après cela, ses parents, tout de même inquiets, le firent transférer à la Dalton Academy. Blaine réapprit doucement à vivre et ne plus avoir peur. Il se fit de nouveaux amis où tout était tolérance zéro. Il se remit, grandit, murit. Il devint le leader des Warblers. Tout allait pour le mieux et puis il le rencontra. Kurt. Tellement beau, tellement fragile mais fort. Il tomba sans doute amoureux de lui à la première seconde où il vit (oui c'est cliché mais Blaine ne peut pas envisager les choses autrement). Néanmoins, il ne s'en rendit pas compte tout de suite, il voulut juste être un ami pour lui. Et puis finalement, il comprit qu'il ne pouvait pas trouver quelqu'un de mieux que Kurt, qu'il était peut-être même trop bien pour lui. Enfin, il semble être parfait aux yeux de Kurt et c'est tout ce qui compte. Avec lui, il apprend à réaffronter ses peurs, à tirer un trait sur le passé. Aujourd'hui, il est de retour dans un lycée public. Advienne que pourra, tant que Kurt est là, tout va bien.






This Is How We Do It

« Bonjour ! Euh, excusez-moi de mon retard… Oh excusez-moi ! Je me suis trompé de salle ! Vraiment désolé. »

Blaine s’empressa de refermer la porte du cours qu’il avait interrompu et se retourna pour revenir sur ses pas. Visiblement, ce n’était pas par là. Visiblement, il était perdu se dit-il. Il soupira profondément et tourna au hasard sur sa gauche. Le lycée McKinley était plutôt grand et il avait dû mal à trouver ses repères. Certes, Kurt lui avait déjà fait visiter l’endroit mais il était vide. Vide et il faisait nuit donc c'était passablement peu éclairé. Et peut-être qu'à ce moment précis, il était sans doute plus occuper à dévorer son petit-ami du regard plutôt que de faire vraiment attention à la salle de math. Maintenant, il le regrettait... Ou peut-être pas, tout ce qu'il faisait pour Kurt, avec Kurt ou qui incluait Kurt ne serait jamais à un regret à ses yeux. En attendant, il était passablement en retard et il était sûr que son prof serait peu indulgent avec lui.

Le fait était que Blaine était nouveau et qu'il avait vraiment dû mal à s'intégrer. Nouveau dans la classe, membre du Glee Club, et gay, il n'était clairement pas celui qu'il fallait fréquenter. Pas qu'on lui ait ouvertement craché à a figure mais il sentit une certaine animosité qui pesait autour de lui. Il savait ce qui se chuchotait dans son dos, il savait ce que les gens pensaient. Il avait déjà vécu ça. Bizarrement, aujourd'hui, ça le blessait beaucoup moins qu'avant. Il aurait menti en disant qu'il n'avait plus peur ou encore qu'il s'en fichait. Mais tout s'était amoindri. Ne comptaient plus que des choses insignifiantes aux yeux d'un quelconque homme politique mais important aux siens. Le chorale, sa carrière, la future comédie du lycée et Kurt.

Le brun tourna au détour d'un couloir et reconnut soudainement les lieux qui lui étaient familiers. Cinq minutes plus tard, il se répandait en excuse et alla s'installer dans une table au fond. Le cours de chimie fut hautement soporifique. Ce n'était pas une matière qu'il appréciait bien qu'il était doué. Son partenaire de chimie pour l'expérience était en fait une partenaire. Blonde, avec un décolleté tellement plongeant qu'il était presque impossible de ne pas poser les yeux dessus ce qui ne faisait qu’embarrasser un peu plus Blaine. Visiblement, le fait qu'il soit gay et en couple lui avait échappé. Pourtant, ce n'était pas comme si la rumeur n'avait pas fait le tour du lycée. Surtout grâce à un certain Jacob qui avait posté dans son blog qu'il avait eu un rendez-vous crapuleux avec Kurt dans un placard qui aurait impliqué, Dieu tout puissant, des jouets sexuels. Ca avait d'ailleurs été très gênant de lire ça. Blaine avait pincé les lèvres à ce souvenir.

Bref, pendant tout l'heure, il dut essayer d'échapper aux mains baladeuses de sa partenaire et manqua de renverser de l'acide. La matinée fut clairement pénible. Le jeune homme laissa presque échapper des prières de remerciement quand la sonnerie retentit. Il rejoignit rapidement la cafétéria où il retrouva Kurt ainsi que presque tous les membres du Glee Club avec un soudain soulagement. Il discuta énormément avec Rachel et Kurt. Cinq minutes de son temps furent aussi réquisitionnées par Brittany qui lui demanda de quel signe il était pour établir les pronostiques de son couple. D'après elle, il aurait dû se terminer dans les deux minutes qui suivaient par une horrible dispute. Les pronostiques échouèrent sous l'amusement de l'ancien Warbler alors qu'il notait à quel point la blonde pouvait être étonnante.

Il se décida de partir dix minutes en avance pour ne pas arriver en retard à son cours de littérature, posa une main caressante sur l'épaule de Kurt, regrettant intensément de ne pas pouvoir l'embrasser. D'un côté, il avait été très clair, pas de démonstration en public. Ca ne pourrait que leur causer des problèmes. Ca le peinait énormément mais il n'y pouvait rien. Alors qu'il ruminait en faisait attention de ne pas se perdre, on l'interpella.

« Hey ! Le nouveau ! »

Blaine se retourna et fronça les sourcils en s'apercevant que ceux qui venaient de l'interpeller étaient des membres de l'équipe de foot. Et effectivement il avait raison. Avant qu'il ne comprenne ce qu'il se passait, il se reçut un slushie directement au visage. La sensation le paralysa aussitôt. Il entendit tout juste le Bienvenue à McKinley loser. Ce qu'il ressentait était sans doute une des choses les plus désagréables qu'il ait jamais ressentie. Froid et brûlure dus à la boisson. Mais surtout, honte, impuissance, humiliation, colère. Et douleur. Beaucoup de douleur. Il avait les yeux fermés mais savait que les personnes autour de lui s'étaient arrêtés et le regardait. Il eut soudainement envie de disparaitre. Envolé le courage. Il eut envie de frapper un moment, de hurler. Mais ça ne pourrait que le rendre plus ridicule, plus décalé que d'habitude. Il savait qu'en rejoignant McKinley se serait son lot quotidien. Pourtant, il était là. Pour Kurt. Parce qu'il ne supportait pas d'être éloigné de lui. Alors, il fit la seule chose qu'il pouvait faire. Il s'essuya les yeux et se dirigea vers les toilettes les plus proches en essayant de garder le plus de dignité. Il était membre du Glee Club, il était gay et on ne tolérait pas ça. Pourtant, il allait vivre avec. Parce qu'il n'avait pas honte de ce qu'il avait.

Bien évidemment, il fut encore retard.






Dernière édition par Blaine Anderson le Sam 8 Oct - 16:46, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Mer 28 Sep - 16:06





WOHN News


Votre chaîne favorite a interviewé pour la toute première fois la personne qui a fait le buzz à Lima.


« Votre vie vous satisfait-elle ? Voudriez-vous la changer ? : « Hum… Je ne suis pas philosophe mais je dirais que notre vie ne peut jamais vraiment nous satisfaire. On voudrait tous quelque chose de plus, on voudrait la vie parfaite. Dans tous les cas, même s’il y a forcément des choses que je voudrais changer, je dirais qu’au final, j’aime celle que je mène en ce moment et je ne l’échangerais pour rien au monde. J’ai rencontré Kurt qui est la personne la plus exceptionnelle de la planète et que j’aime plus que tout. J’ai des amis, j’ai changé de lycée et tout va bien. Non, la vie que je mène me convient parfaitement. »

« Aimez-vous et savez-vous chanter ? Le chant est-il quelque chose de fondamental dans votre vie ? : « Alors oui, oui et oui. J’adore chanter, je sais chanter et le chant a une place fondamentale dans ma vie. Pour tout vous dire, c’est mon hobby numéro un, j’ai besoin de ça pour me sentir bien. Je crois que l’endroit où je me sens le plus chez moi, c’est sûr scène, je rêve de pouvoir faire ma carrière dans le monde du spectacle. Ca m’a permis de rencontrer des personnes géniales, je crois que je préférerais mourir que de ne plus chanter. »

« Quelle goût musicaux avez-vous ? Qui sont vos chanteurs/chanteuses favoris ? : « D’après Kurt, je ne vis que pour le top 40 de la semaine. J’avoue aimer les personnes comme Katy Perry, Train, les chansons à la mode, rythmées, pop, etc. Mais j’aime aussi les grands classiques de Broadway, les musiques cultes, etc. Je touche un peu à tout bien que le hard rock ne sera jamais ma tasse de thé… »

« Vos relations avec votre famille ? Parlez-nous en. : « Euh… Comment dire… Avec ma famille, voyez-vous, c’est un peu compliqué. Disons, que je viens d’une famille aisée, ce genre de famille qui va préférer les apparences au reste. Bref, si on veut que tout se passe bien entre nous, il faut rentrer dans le rang sinon vous finissez forcément par être la brebis galeuse du troupeau. Et être gay fait basculer du côté galeux donc en étant honnête, je dirais que tout ne va pas bien dans ma famille. Je suis fils unique alors toutes les attentions sont sur moi. Ma mère ne réalise pas trop, elle me regarde comme si quelque chose n’allait pas. Je ne compte plus les tentatives qu’elle a mises au point pour me présenter des filles de mon âge. Mon père, lui, c’est un peu pire. Comment dire… La dernière fois, il m’a proposé qu’on répare une voiture ensemble, pas parce qu’il voulait passer du temps avec moi mais parce qu’il espérait qu’en ayant du cambouis sur les mains je redevienne un homme, un vrai. Je ne remets pas en cause le fait qu’ils ne m’aiment pas, je sais que c’est le cas. Mais ils n’acceptent pas. Et ça c’est dur. Sinon, j’ai quelques oncles et tantes. Mon cousin est d’ailleurs désormais dans le même lycée que moi. Je l’apprécie énormément bien que s’il continue à blaguer sur mon homosexualité, je pense que ma patience va attendre ses limites. Nous verrons bien. »

« Comment voyez-vous votre avenir ? : « Je pense que j’aimerais vivre à New-York, avoir une carrière dans la musique, chanter sur les scènes de Broadway. Ce serait mon rêve. Et s’il y avait une place pour Kurt dans ma vie, je la lui garderais volontiers aussi longtemps qu’il voudra. »

« Qui sont les personnes qui vous ont le plus marqués, celles que vous n’oublierez jamais ? : « Je pourrais citer plusieurs personnes. Mercedes et Rachel et leurs voix de divas. Brittany, Santana, toutes les personnes du Glee Club de McKinley qui sont vraiment merveilleuses. Mais celle qui me marquera toujours plus que les autres, c’est Kurt. C’est la personne la plus incroyable que j’ai rencontré. Il a le cœur sur la main, il est beau, brillant, sensible, talentueux. Il m’a permis de voir le monde d’une façon différente, d’une façon que je n’avais pas envisagé. Je l’aime du plus profond de mon être et jamais je ne pourrais l’oublier. »

« Un dernier mot à dire à vos futurs fans ? : « Like boys it’s cool ! »










Express Yourself

« Pseudo : Emma Ventury
« Age : 18 ans
« Poste Vacant : [O] Oui
« Avatar : Darren Criss
« Fréquence de Connexion : Alors je suis en internat mais j'ai le net donc tout dépend de mes devoirs, au moins 4/7
« Comment trouvez-vous Light Up The World ? : Très beau, enfin là je suis sur Internet Explorer donc y a malheureusement des trucs qui bug mais personne y peut rien. En tout cas, il me parait sublime ♥
« Suggestion ? : Postez votre pub dans la partie appropriée sur PRD pour amener plein de membres ♥




Dernière édition par Blaine Anderson le Sam 8 Oct - 9:49, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Mer 28 Sep - 16:21

BLAIIIIIIIIIIIIINE !!
Bienvenu ! Si tu as des questions n'hésite pas à me les poser ! Bonne chance pour ta fiche (qui est longue)

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Jeu 29 Sep - 10:36

Bienvenue ! Que de membres déjà inscrits !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Jeu 29 Sep - 18:16

Merci à vous deux

Je finirais ma fiche demain ou samedi, là j'ai un contrôle à bosser
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Jeu 29 Sep - 18:18

D'accord ! Pas de problème Wink

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Mar 4 Oct - 17:51

Bonsoir ^^

Je voulais juste prévénir que cette semaine ayant énormément de travail, je ne pourrais pas fini ma fiche avant ce week-end ^^" Voilà, en espérant que ce ne soit pas un problème ^^"
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Mar 4 Oct - 18:34

Non non c'est bon Very Happy bonne chance pour ton travail !

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Mer 5 Oct - 13:52

Han !! Bienvenue Blaine ! On t'adore
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Sam 8 Oct - 11:25

Merciii Jesse XD (moi aussi je m'aime Arrow )

Breeeef XD Fini ma fiche corama
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Sam 8 Oct - 11:26

Je m'occupe de toi !

EDIT : Ta fiche est parfaite, j'adore vraiment ta façon d'écrire ! Je passe donc au test RP ! (aa)

Citation :
McKinley High School est un tout nouvel environnement pour Blaine et il n'est pas encore habitué aux règles de ce lycée. Il est d'ailleurs très gêné lorsqu'il se fait aguiché par des filles ou lorsque l'un de ses amis se fait attaqué par un slushie. Un jour, lorsque Blaine se rend en cours, un slushie lui atterrie en pleine tête.

Tu devras décrire le sentiment de Blaine face à ce tout nouvel environnement et sa réaction lorsqu'il recevra un slushie, ton test devra être rédiger à la troisième personne du singulier et ne faire agir que ton personnage ! Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Sam 8 Oct - 16:46

Merci Santana corama

FINI
Revenir en haut Aller en bas
❉ Age du Personnage : 17
❉ Popularité : 1018
❉ Emploi/loisirs : Lycéen / Membre des Shinin'Sounds / Cheerleader / Serveur & Animateur Chant au Karaoke Bar
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Sam 8 Oct - 16:51

Vive Toii ! Je te valide cousin !

_________________

« Esperar, sentir, ver a vida com paixão,
Usar, sourire, ser o mundo em rotação,
A voz do amor vem de noite sussurar,
Tão leve o tom, corre o tempo de vagar,
Sem medos, receios, dar damos segredos , Da troca d'um so olhar
Fica sempre algo mais, quando as amas são iguais, querem se encontrar, ir ao paraiso, E p'ra sempre algo mais, quando as amas são iguais, doce tentação, ir ao paraiso »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Sam 8 Oct - 17:00

Merci couz' (a)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Blaine ♪ Raise your glass Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas

Blaine ♪ Raise your glass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light up the world :: Présentations-